La tombola de la Chandeleur

La tombola est un événement incontournable dans la vie des établissements scolaires. Indispensable comme soutien financier, elle attise les énergies les plus diverses, que ce soit pour la recherche des donateurs pour les lots, ou pour l'encouragement à la vente. Difficile de savoir à quand remonte la première tombola à l'Institut : notre seul témoin est un carnet de 5 billets vendu 50 francs et datant de 1971. Il y a par contre une date clef, et c'est 1974. C'est en effet cette année qu'est prise la décision de renoncer au carnet pour passer à la vente de billets autocollants, sous la forme d'une grande plaquette joliment illustrée. L'autocollant est une nouveauté à la mode à cette époque et, par l'utilisation d'un grand dessin, les promoteurs de l'idée espèrent doper les ventes.

Cette idée a fait son chemin, puisque la formule est encore utilisée aujourd'hui pour la tombola de la Chandeleur. Elle a bien sûr évolué au fil des années, mais l'apport financier reste relativement stable. La tombola rapporte chaque année de l'ordre de 15.000 EUR qui sont consacrés essentiellement à l'entretien des bâtiments. Nous avons la chance de posséder dans nos archive toutes ces planches de tombola, ce qui permet de dresser le tableau suivant, qui reprend les différents dessinateurs, les thèmes et la formule utilisée.

Il y a par contre des trous dans les informations que nous possédons, comme par exemple les noms de dessinatures… merci à ceux et celles qui pourraient nous aider de prendre contact via l'adresse archives@saint-boni.be.

Année Dessinateur Formule Image (cliquez pour agrandir)
1974 "gd" 1 planche de 10 x 20 BEF

Le gros lot est une voiture FIAT 126

 

1975 "gd"  

1976 "gd"  

1977 "gd" Le gros lot devient un voyage pour un montant de 75.000 BEF (1)

1978 J. Coppin  

1979 J. Coppin  

1980 J. Coppin 1 planche de 8 x 25 BEF

1981 "MC"  

1982 "Fudry" Le gros lot devient un voyage pour un montant de 100.000 BEF

1983 J.-F. Charles  

1984 J.-F. Charles 2 planches de 4 x 50 BEF

1985 André Beckers  

1986 Godi  

1987 Godi  

1988 Philippe Thomas  

1989 A. Wiesen  

1990 A. Wiesen  

1991 M. Sirault  

1992 M. Siraut  

1993 M. Siraut  

1994 M. Siraut  

1995 G. Daems  

1996 Godi 1 bande de 5 x 50 BEF (2) (3)

1997 Godi (4)

1998 Godi  

1999 Laurent  

2000 Laurent  

2001 Elie (5)  

2002 Elie  

2003 Godi 1 bande de 5 x 1 EUR (6)

2004 Lemaître  

2005 Floris  

2006 Floris  

2007 ?  

2008 O. Pâques  

2009 O. Pâques  

2010 J. Donck  

2011 S. Tonneau  

2012 T. Coppée  

(1) Suite à l'augmentation du prix des voitures, le gros lot est remplacé par un voyage pour un montant forfaitaire
(2) Cette bande de 1996 n'est pas autocollante. Une erreur d'impression ?
(3) Avec le passage à une bande de 5 billets apparaît la contrainte graphique de faire figurer sur chaque billet individuel la mention " Institut Saint-Boniface-Parnasse ", ce qui peut pousser le dessinateur à des prouesses d'imagination !
(4) Nous possédons une épreuve de l'imprimeur, mais pas les billets de tombola
(5) Le dessinateur Elie a participé à la réalisation des longs metrages de dessins animés : Les triplettes de Belleville, et de celui sorti en 2009: Brendan, et le livre de Kells
(6) Le passage à l'Euro diminue donc de 20% le prix d'une planche

Vos réactions et commentaires:

De François Meersman (COM 71) - avril 2009
En 1971, c'était bien des carnets de 5 billets et le premier prix était une FIAT 500; je pense qu'il y avait 2 voitures et la Fiat 500 était le prix de la couverture. C'est un copain de classe (COM 71) qui avait acheté en dernière minute un carnet qu'il n'avait pas vendu qui a gagné la Fiat 500 et ... qui malheureusement n'a pas fait long feu. ( la voiture pas le copain !!!). En effet, 3-4 mois plus tard, en cherchant un endroit de camp scout (nous étions chef et assistant à la 55ème) nous avons eu un accident (sortie de route contre un arbre) à La Gleize, sans mal pour nous mais la voiture était bonne pour la casse.
Pas de chance....si on peut dire !!!!

 

De Marcel Lefevre, ami de Jean-François Charles - mars 2012

Jean-François Charles a d'abord réalisé des caricatures politiques  dans "La Libre Belgique" puis dans "La nouvelle Gazette" de Charleroi.
Nous avons travaillé ensemble quelques années pour les Editions d'Averbode ( Bonjour, Dauphin, Tremplin). Il illustrait les contes ou bricolages ou autres conseils (jardinage ou cuisine) que je réalisais pour ces brochures. Nous avons fait ensemble un superbe Album de Vacances " Oh Gai ! Les Vacances " et un Album de Noël " Noël des chemins".
Puis il a été découvert par l'Editeur Michel Deligne et créé son premier album "Le Bal Du Rat Mort" d'après une légende Ostendaise.
Maintenant, c'est un grand monsieur de la Bande dessinée belge avec une série impressionnante d'albums : Les Pionniers du Nouveau Monde, India Dreams, War and Dreams, Africa Dreams, Fox ... au total plus d'une trentaine d'albums. Son épouse, Maryse, est scénariste et travaille avec lui.
J'ai pris ma retraite d'instituteur en France, dans la baie du Mont-Saint-Michel et nous nous voyons un peu moins mais toujours avec bonheur.
Je suis occupé a écrire  sa trajectoire d'auteur de BD et c'est pourquoi je recherche beaucoup de  documents  pour illustrer cet ouvrage, car lui-même n'a plus beaucoup de choses de ses premiers pas dans sa vie de dessinateur, beaucoup de choses ont été perdues .

D'autre part, en visionnant vos archives sur le Net, dans vos collections de cartes de tombola, je crois que le dessinateur des planches de 1985 (dont vous avez mis un ? concernant l'auteur ) serait bien André Beckers,cet artiste peintre et dessinateur de bandes dessinées, né à Bressoux en 1927. Il a collaboré avec Hergé en 1942, puis dans pour " International Press", il crée des bandes dessinées qui paraissent dans la Libre Belgique avec Dino Attanasio, Goscinny, Uderzo et Forton.
Vers 1980, il fonde une école de dessin à Jodoigne où il réalise de superbes dessins, fusains, pastels et huiles.
A 80 ans, il se remet à la bande dessinée qu'il avait abandonnée un certain temps.
Bref une très grande figure de la Bande dessinée belge, malheureusement assez peu connu.